17 avril 2018

La Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) rencontre l’ONU

Montréal, le 17 avril 2018 – La CFVF rencontre cet après-midi la Rapporteure spéciale de l’Organisation des Nations unies sur la violence contre les femmes. Alors que les taux de dénonciation diminuent (de 30 à 22% en violence conjugale et de 10 à 5% en agressions sexuelles), que les agressions sexuelles et les séquestrations augmentent, que les conditions de vie des femmes se détériorent, et que les groupes qui œuvrent au plus près des femmes luttent pour leur survie faute de financement, l’état des lieux est inquiétant.



19 mars 2018

Femmes victimes de violence et système de justice pénale : expériences, obstacles et pistes de solution

Cette recherche s’appuie sur les témoignages de 52 femmes victimes de violence conjugale, d’agressions sexuelles ou d’exploitation sexuelle, vivant dans 10 des 17 régions administratives du Québec. Elle vise à favoriser la recherche, l’information, la sensibilisation et la formation en matière d’aide aux victimes d’actes criminels.

logo
13 février 2018

OFFRE D’EMPLOI : Co-responsable des dossiers politiques

Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale regroupe 42 maisons d’aide et d’hébergement réparties sur le territoire québécois. Il développe des stratégies de sensibilisation pour mieux comprendre, dépister et agir en matière de violence conjugale. Il intervient pour promouvoir et défendre les droits et intérêts des femmes et des enfants violentés. Il assure à ses membres un lieu de réflexion et de formation continue et les représente auprès des instances publiques et gouvernementales.

SOMMAIRE DU POSTE

De concert avec le conseil d’administration et l’équipe de travail, la titulaire du poste aura la responsabilité de développer et mettre en œuvre des stratégies d’action et de communication visant à contrer la violence conjugale et à défendre le droit à la protection et la sécurité des femmes et des enfants victimes.

 

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

  • En cohérence avec les orientations du Regroupement et priorités établies par les instances, concevoir et mettre en œuvre différentes stratégies visant à contrer la violence conjugale.
  • Assurer le développement et la diffusion des prises de positions politiques du Regroupement
    • Rédaction de mémoires, d’avis, d’argumentaires, de communiqués de presse; présentation de conférences; soutien des autres porte-parole du Regroupement (rédaction d’allocutions)
  • Analyser et commenter l’impact de projets de loi, politiques et programmes gouvernementaux dans la vie des femmes victimes de violence conjugale et de leurs enfants.
  • Représenter le Regroupement auprès des instances gouvernementales et ministères concernés par la problématique de la violence conjugale; des partenaires et groupes alliés; des médias.
  • Conseiller, informer et former les instances et les maisons membres sur des enjeux politiques liés à la problématique de la violence conjugale.
  • Effectuer une veille constante de l’actualité afin d’identifier les opportunités d’interventions politiques ou médiatiques nécessaires à l’avancement des dossiers et mandats priorisés par le Regroupement.
  • Créer du contenu rédactionnel sur une base régulière, notamment pour le site web du Regroupement, le site intranet et le bulletin mensuel des membres.
  • Gérer la présence du Regroupement dans les médias sociaux et développer des stratégies de contenu numérique.
  • Collaborer à la réalisation de certains projets de recherche.
  • Contribuer à l’organisation des activités inhérentes à la vie associative du Regroupement (assemblée générale, colloque, rassemblement, etc.)

 

PROFIL

La candidate recherchée est une femme engagée, féministe, dotée d’un grand sens politique et d’excellentes capacités d’analyse et de communication écrite et verbale.

 

EXIGENCES

  • Baccalauréat dans une discipline pertinente (sociologie, science politique, sciences juridiques, organisation communautaire, études féministes) ou acquis expérientiels équivalents.
  • Cinq années d’expérience significative dans un poste similaire (impliquant représentation politique et intervention médiatique).
  • Connaissance des enjeux sociaux, politiques et juridiques en matière de violence envers les femmes et plus spécifiquement de violence conjugale.
  • Excellentes aptitudes rédactionnelles.
  • Aisance à communiquer en public et dans les médias (en français et anglais).
  • Grande expérience en gestion des médias sociaux.
  • Jugement, diplomatie, autonomie et leadership.
  • Capacité de mener plusieurs dossiers à la fois et de travailler sous pression.
  • Aptitude à travailler en équipe.

 

CONDITIONS D’EMPLOI

  • Poste régulier avec période de probation
  • Semaine de travail de 31,5 heures (horaire flexible)
  • Salaire annuel : 49 000$ + avantages sociaux concurrentiels
  • Lieux de travail situé à Montréal

 

Faites parvenir votre lettre d’intention et votre CV avant 17h, le 2 mars 2018 à : email hidden; JavaScript is required

Nous remercions toutes les candidates qui nous enverront leur CV, cependant seules celles retenues pour une entrevue seront contactées.

Accéder à la section membres

Conception: Coopérative Molotov
Logo et identité visuelle : Rouleau Paquin.com