3 décembre 2017

Plus de 300 municipalités du Québec mobilisées contre la violence conjugale

Montréal, le 3 décembre 2017 – Au cours des douze derniers mois, plus de 300 municipalités du Québec, réparties dans 16 régions et 60 MRC, se sont déclarées alliées contre la violence conjugale, par voie de résolution, et se sont…



28 novembre 2017

Création d’un Comité d’examen des décès en violence conjugale : une décision saluée!

Nicolet, le mardi 28 novembre 2017 – Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale salue la décision du ministre de la Sécurité publique, M. Martin Coîteux, de former un Comité d’examen des décès liés à la violence…

logo
3 décembre 2017

Plus de 300 municipalités du Québec mobilisées contre la violence conjugale

Montréal, le 3 décembre 2017 – Au cours des douze derniers mois, plus de 300 municipalités du Québec, réparties dans 16 régions et 60 MRC, se sont déclarées alliées contre la violence conjugale, par voie de résolution, et se sont engagées à rendre public leur engagement lors des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, du 25 novembre au 6 décembre 2017.

« Nous sommes très encouragées de constater que les municipalités du Québec prennent cette problématique au sérieux, car nous avons besoin que tous les acteurs de la société québécoise joignent leurs efforts aux nôtres pour mettre fin à la violence conjugale », mentionne Mme Sylvie Langlais, présidente du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, qui a initié cette vaste campagne de sensibilisation à pareille date l’an passée.

On peut parler d’un vif succès, car sur les quelque 500 municipalités que les 42 maisons membres du Regroupement desservent, l’objectif d’en rallier au moins 200 dans la première année de la campagne a été atteint et même largement dépassé, en raison de l’enthousiasme des maires et mairesses à se mobiliser.

La réalisation de cette campagne aura permis d’ouvrir un dialogue entre les maisons et leurs élu.e.s et, dans certains cas, de mettre en place d’autres initiatives pour sensibiliser, dénoncer et agir sur la problématique. « Les efforts des municipalités pour contrer la banalisation de la violence à l’égard des femmes contribueront à changer les mentalités et ainsi à aider les femmes qui en sont victimes », dit Mme Langlais.

Personne n’est à l’abri de la violence conjugale. Elle touche des femmes de tous âges, issues de tous les milieux, de toutes les régions. Chacune d’elles doit se sentir soutenue par sa communauté. Pour cette raison, le Regroupement invite aujourd’hui l’ensemble des villes, des villages et des arrondissements du Québec à joindre le mouvement, pour que d’une seule voix, un message fort et concerté se rende à toutes les citoyennes et citoyens du Québec, à l’effet que la violence conjugale, perpétrée dans l’intimité du couple, n’a pas sa place dans nos communautés. Ainsi, la campagne se prolongera jusqu’en décembre 2018 pour permettre à l’ensemble des municipalités du Québec d’adhérer à cette campagne.

Le Regroupement remercie chaleureusement l’Union des municipalités du Québec ainsi que la Fédération québécoise des municipalités qui ont toutes deux soutenu la campagne dans leurs instances respectives et encouragé leurs municipalités à emboîter le pas. Cette campagne est réalisée grâce à la contribution financière du Secrétariat à la condition féminine.

De par sa mission d’éducation, de sensibilisation et d’action, le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale contribue à faire évoluer les lois et les politiques afin de rendre plus adéquates les mesures de protection pour les femmes et enfants victimes de violence conjugale. Dans une perspective de prévention, il déploie un éventail de stratégies pour aider tous les acteurs de la société québécoise à mieux comprendre, dépister et agir en matière de violence conjugale.

En savoir plus : maisons-femmes.qc.ca/municipalitesalliees

— 30 — 

Information :

Louise Riendeau, coordonnatrice des dossiers politiques
Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale
Cellulaire : 514 220-1057

Source

Sylvie Langlais, présidente
Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale
Maisons-femmes.qc.ca/municipalites-alliees
Facebook.com/RMFVVC | @RMFVVC

Accéder à la section membres

Conception: Coopérative Molotov
Logo et identité visuelle : Rouleau Paquin.com