30 mai 2017

La survie des organismes communautaires menacée

Partout à travers le Québec, les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS), incluant les membres du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, participent à un die-in devant les bureaux de leurs députéEs provinciaux.



15 mai 2017

Arrêtons l’extradition de madame M. M.

[Appel à l’action] Depuis 2011, une femme victime de violence conjugale est menacée d’extradition pour avoir voulu protéger ses enfants. Malgré les nombreuses demandes du Regroupement, la ministre de la Justice refuse toujours d’exercer son pouvoir discrétionnaire pour mettre fin au processus d’extradition.

logo

Et si c’était de la violence conjugale ?

Pour qui?

Ce fascicule d’information s’adresse plus particulièrement aux intervenantEs psychosociaux et judiciaires qui, dans leur pratique, peuvent être en contact avec des femmes victimes de violence conjugale ou des conjoints violents.

Prix

0,30$ l'unité + les frais de livraison

Commander

Communiquez avec le Regroupement. Tél.: 514 878-9134 poste 1601 ou info@maisons-femmes.qc.ca

Éditeur

Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale

Le fascicule Et si c’était de la violence conjugale ? propose des repères pour différencier clairement la violence conjugale de la chicane de couple ainsi que pour réagir adéquatement selon les différents contextes où une agression s’exerce. 

Pour avoir le fascicule en format pdf

Accéder à la section membres

Conception: Coopérative Molotov
Logo et identité visuelle : Rouleau Paquin.com