17 avril 2018

La Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) rencontre l’ONU

Montréal, le 17 avril 2018 – La CFVF rencontre cet après-midi la Rapporteure spéciale de l’Organisation des Nations unies sur la violence contre les femmes. Alors que les taux de dénonciation diminuent (de 30 à 22% en violence conjugale et de 10 à 5% en agressions sexuelles), que les agressions sexuelles et les séquestrations augmentent, que les conditions de vie des femmes se détériorent, et que les groupes qui œuvrent au plus près des femmes luttent pour leur survie faute de financement, l’état des lieux est inquiétant.



19 mars 2018

Femmes victimes de violence et système de justice pénale : expériences, obstacles et pistes de solution

Cette recherche s’appuie sur les témoignages de 52 femmes victimes de violence conjugale, d’agressions sexuelles ou d’exploitation sexuelle, vivant dans 10 des 17 régions administratives du Québec. Elle vise à favoriser la recherche, l’information, la sensibilisation et la formation en matière d’aide aux victimes d’actes criminels.

logo

Nos membres

Avec plus de quarante maisons d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale sont associées au Regroupement dans toutes les régions du Québec. À elles seules, les maisons d’aide et d’hébergement membres du Regroupement répondent aux besoins de plus de 10 000 femmes et enfants par an.

 

Ces maisons s’adressent spécifiquement aux femmes victimes de violence conjugale et à leurs enfants et mettent à leur disposition gratuitement et en toute confidentialité : 

  • Un service d’hébergement sécuritaire 24 heures par jour, 7 jours par semaine ;
  • Un lieu d’écoute et d’entraide où les femmes sont encouragées à reprendre le contrôle de leur vie ;
  • Un service d’accompagnement dans les démarches juridiques ou autres ;
  • Une intervention appropriée aux besoins des enfants ;
  • Des services de consultation externe (sans hébergement), en tout temps;
  • De soutien dans l’élaboration de scénarios de protection ;
  • Du suivi post-hébergement.

Des intervenantes sont également disponibles pour conseiller et soutenir les proches des victimes.

La ligne 1-800-363-9010 avec services 24 h par jour, 7 jours par semaine, permet d’orienter immédiatement les femmes victimes de violence conjugale vers les maisons ayant une place disponible. Cet organisme, S.O.S. violence conjugale, est un complément indispensable au réseau des maisons d’aide et d’hébergement du Québec

Accéder à la section membres

Conception: Coopérative Molotov
Logo et identité visuelle : Rouleau Paquin.com