Formation destinée aux maisons membres du Regroupement

Comment, par l’approche et l’analyse féministe ainsi que par le partage d’un vécu commun avec les autres femmes, peut-on donner des clés pour une compréhension collective et systémique de leur réalité? Comment s’appuyer sur le sentiment d’outrage des femmes pour apporter des changements sociaux essentiels à la lutte contre la violence conjugale?

Le but de cette formation est le développement d’une intervention moins centrée sur les besoins individuels et plus axée sur la défense collective des droits. Cette posture d’intervention favorise une plus grande reprise de pouvoir des femmes hébergées et ex-hébergées dans la revendication et la protection de leurs droits. Elle encourage une vie associative et démocratique qui permet une participation active des femmes fréquentant les maisons. Elle incite à une plus grande implication des maisons dans des actions de changement social touchant les conditions de vie des femmes.

 

« Cette formation m’a fait prendre conscience de tout le travail “autre” que je faisais avec les femmes, comme améliorer les structures sociales et agir sur le politique. »

          Maison d’Hébergement Pour Elles Des Deux Vallées

 

« Cette formation nous a beaucoup inspirées! À partir de celle-ci, nous avons créé un outil symbolique à remettre aux femmes, afin que notre maison ne soit pas qu’un lieu de passage, mais d’ancrage. Nous organisons aussi des activités annuelles pour que les femmes et enfants ayant eu recours à nos services puissent rester en contact avec nous. »

          Havre l’Éclaircie

 

Objectifs

  • Reconnaître le travail quotidien fait en maison en matière de défense des droits des femmes victimes de violence conjugale
  • Diminuer le sentiment d’impuissance des intervenantes et des femmes face aux injustices sociales
  • Valoriser la mobilisation des intervenantes et des femmes qu’elles soutiennent dans des actions de défense collective des droits des femmes
  • Outiller les intervenantes pour convertir le sentiment d’outrage des femmes victimes de violence conjugale en une reprise de pouvoir et une implication citoyenne
  • Favoriser une vie démocratique et associative dynamique qui nourrit le sentiment d’appartenance des femmes victimes de violence conjugale à la maison et celui des maisons au Regroupement

 

Pour plus d’informations

514 878-9134, poste 1601
info@maisons-femmes.qc.ca

Commander
La défense collective des droits, c’est l’affaire de toutes!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Partager
La défense collective des droits, c’est l’affaire de toutes!


Partager sur