15 mai 2017

Arrêtons l’extradition de madame M. M.

[Appel à l’action] Depuis 2011, une femme victime de violence conjugale est menacée d’extradition pour avoir voulu protéger ses enfants. Malgré les nombreuses demandes du Regroupement, la ministre de la Justice refuse toujours d’exercer son pouvoir discrétionnaire pour mettre fin au processus d’extradition.



27 avril 2017

Stratégie fédérale contre la violence fondée sur le sexe : Des mesures à coordonner avec les provinces

Montréal, le 27 avril 2017 – Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale salue les mesures annoncées hier par la ministre de la Justice du Canada, madame Jody Wilson-Raybould, pour améliorer le traitement judiciaire de la violence…

logo

QUEL IMPACT A T-ELLE SUR LES VICTIMES ?

La violence conjugale a nécessairement des conséquences sur les femmes qui en sont victimes ainsi que sur les enfants qui y sont exposés de façon directe ou indirect. 

La violence conjugale a des conséquences immédiates qui se produisent durant la relation. Elle a des conséquences à plus ou moins long terme, résultat de toutes les violences subies et répétées pendant plusieurs années.

Le type de conséquences est sensiblement le même pour une vaste majorité de victimes. Toutefois, ces conséquences peuvent être vécues différemment d’une personne à l’autre selon la vulnérabilité de départ, le soutien social, les interventions reçues suite aux agressions, l’intensité des agressions, la durée de la relation de violence, etc.

Accéder à la section membres

Conception: Coopérative Molotov
Logo et identité visuelle : Rouleau Paquin.com